fbpx

Quand flocon rime avec peau sèche #3: Adoptez la meilleure routine

Share on facebook
Share on pinterest
Share on email

Si vous êtes comme moi, vous devez être découragés en tournant le coin des produits de soin: tant de choix! Quoi choisir entre une crème ultra riche, une crème pour peau déshydratée, ou encore une lotionhydracare. Je me sens comme à la loterie dans ces moments là. Cependant, avec les quelques outils que je vais vous donner, la rangée des cosmétiques ne sera plus la vallée de l’ombre. 

Cibler les bons ingrédients… et les mauvais

Premièrement, voici quelques ingrédients à éviter lorsqu’on s’achète des cosmétiques : 

1. Alcool : Les dérivés de l’alcool ne sont pas nécessairement méchants, mais peaux sèches, je vous le déconseille. L’alcool à tendance à assécher la peau. 

2. Isothiazolinone/chloroisothiazolinone: Ces conservateurs permettent de maintenir un cosmétique loin de nos amis les bactéries/levures, mais ils sont souvent irritants, donc essayer de choisir un produit qui n’en contient pas. 

3. Produits aqueux : Comme parlé dans l’article précédent, l’eau à tendance à déshydrater la peau en lavant les substances qui permettent de retenir l’eau que contient la couche cornée. Opter donc pour les lotions, les crèmes, ou même les huiles, plutôt que les produits liquides (avec beaucoup d’eau). 

4. Les savons nettoyants moussants:je vous conseille de mettre de côté les savons pour le visage qui moussent, pourquoi? Car la mousse est causé par un tensioactif (exemple sodium laureth sulfate et plusieurs autres) qui est asséchant pour la peau. Vous pouvez utiliser des savons qui ne moussent pas ou encore les lotions naturelles.

5. Ne pas se rendre fou (bon, ce n’est pas un ingrédient): Loin de soin le désir de vous donner un mal de tête, allez-y selon vos préférences, votre temps et surtout votre budget! Si vous avez comme priorité de prendre soin de votre peau, je conseille d’opter pour des produits cosmétiques offert dans les magasins d’alimentation naturels, quand c’est bio c’est toujours mieux. De plus, les conseillères connaissent bien leurs produits et peuvent vous guider à travers cet océan de produits. 
Bien sur, il y en a des centaines d’autres à éviter, mais commençons par ceux-ci! 

Crème versus huile 

Une crème est une émulsion (un mélange) d’eau, d’huile et d’actifs. Elle contient généralement entre 10-30% de corps gras, par exemple des huiles ou des beurres. Les crèmes sont souvent plus aimées, puisque leur texture n’est pas grasse et puisqu’elles s’étendent bien sur la peau. Cependant, pour une peau déshydratée, rugueuse, voire gercée, les huiles sont bien meilleures. Elles sont composées à plus de 95% d’huile, qui aide à limiter l’évaporation de l’eau contenu dans la peau (donc on aime). Ils existent plusieurs mixtes d’huiles qui correspondront à votre type de peau. Privilégier l’huile de jojoba ou de tournesol qui pénètrent facilement dans la peau (on ressent alors moins l’effet huileux), la glycérine qui adoucit la peau ou encore l’huile d’onagre pour les peaux très déshydratée.

« Découvrez les huiles de corps »

Pour plus de résultats, appliquer l’huile sur une peau humide et tiède (après la douche par exemple), elle pénétrera plus rapidement dans la peau en laissant une sensation de douceur.Si vous n’êtes toujours pas convaincu, je vous recommande d’opter pour la crème le matin et dans le jour (qui est aussi plus pratique à trainer au travail et à l’école) et lorsque vient le soir, on applique l’huile. 
Bref, plus une peau est hydratée, plus elle absorbera facilement les produits. Laisser votre peau s’habituer à votre huile préférée avant de la jeter aux oubliettes. 

Dites au revoir aux ingrédients asséchants

Un autre avantage que procure les huiles, c’est qu’elles peuvent être formulées sans émulsifiants, ni conservateurs. Pourquoi? Premièrement, les émulsifiants permettent de faire des crèmes contenant à la fois de l’eau et de l’huile sans qu’il y ait séparation. S’il y a seulement de l’huile, nul besoin d’émulsifiant. Deuxièmement, les conservateurs permettent d’empêcher la prolifération de bactéries, mais ceux-ci ne se développent qu’en présence d’eau. Ce faisant, quand il y a juste de l’huile, les conservateurs ne sont pas nécessaires! 

Aillez la meilleure routine beauté

Tout part bien sûr de la manière dont vous prenez soin de votre peau. Je parle ici autant à l’interne qu’à l’externe, car votre alimentation compte aussi (poisson, noix, bonnes huiles)! Voici quoi éviter, quoi utiliser dans votre routine beauté en ce qui concerne l’interne: 
Comme mentionné plus haut, il faut éviter les parfums, l’alcool, les conservateurs forts, ainsi que les tensioactifs (agents moussants) irritants comme le sodium laureth sulfate. Ces ingrédients ne sont pas nécessairement dangereux pour la santé, mais ils sont à éviter sur une peau sensible et endommagée. 

Éviter aussi de nettoyer votre visage avec un savon pour le corps. Le pH n’est pas le même, et le savon aura plus tendance à assécher votre visage qu’un savon prévu pour celui-ci.

Privilégier: les cosmétiques naturels (n’ayez pas peur de lire les ingrédients, informez-vous, un emballage vert et blanc ne veut pas nécessairement dire que les ingrédients sont tous doux).  Chercher, si possible, les certifications comme COSMOS (Écocert) ou Québec Vrai. Ce qui est bien de ces organisations, c’est qu’il est possible de trouver sur le web la liste des ingrédients permis ou non. 

Finalement, les huiles (oui encore elles) doivent devenir vos meilleures amies l’hiver, pour les peaux ultra sèches, essayer les pommades, elles contiennent souvent des agents occlusifs (cires) qui préviennent encore plus l’évaporation de l’eau.  

Suivez-nous

Instagram

DÉCOUVRIR PLUS D'ARTICLES

Translate »
Logo Anthologie

Ce site utilise des témoins, aussi appelé Cookies, afin de personnaliser votre expérience. En cliquant sur « j’accepte », vous consentez à tous les témoins. Lire les termes d’usage et politique de confidentialité