fbpx

Tout savoir sur l’acné #3: Les pires choses à faire à une peau acnéique

Share on facebook
Share on pinterest
Share on email

L’acné est bien plus qu’un simple problème de peau, pour certain, c’est un problème médical qui influence leur quotidien. Éliminer complètement l’acné demande temps et patience, car bien souvent, ce problème n’est peu ou pas lié à l’hygiène de vie et alimentaire.

Vous pouvez cependant empêcher d’endommager encore plus votre peau par ces 4 petits trucs. 

1. Choisir un mauvais nettoyant 

Le pire choix de ma vie à été de prendre le nettoyant bas de gamme de la pharmacie à environ 6$. Aujourd’hui que je fais des cosmétiques, je comprend que pour avoir un produit à ce prix, les ingrédients utilisés sont loin d’être fameux!

« Les nettoyants moussants ne feront qu’empirer votre peau »

Deuxième pire erreur: j’ai toujours pensé que la mousse allait nettoyer en profondeur et éliminer les boutons. En vérité, cela n’avait que pour effet d’empirer ma peau en l’asséchant. Je me retrouvais alors avec une peau avec des zones très grasses et d’autres très sèches.

Bref, peaux acnéiques, s’abstenir des nettoyants moussants et des eaux micellaires. En revanche, privilégiez les laits et les huiles démaquillantsà condition qu’ils soient non comédogènes.

2. Choisir une mauvaise huile 

 Certaines huiles seront idéales pour hydrater votre peau sans être lourde sur celle-ci. Il faut cependant s’assurer de bien connaitre la comédogénicité de l’huile. En gros, plus son indice augmente, plus elle aura tendance à causer des boutons. 

« Plus l’indice de comédogénicité est bas, moins votre peau sera sujette aux boutons »

Parmi les huiles les moins comédogènes, on retrouve (principalement) : 
– Huile d’argan (Indice 0/5)
– Huile de jojoba (0/5)
– Huile d’avocat (0/5)
– Huile de chanvre (0/5)
– Huile de tournesol (0/5)
– Huile de carthame (1/5)
– Huile de pépin de raisin (1/5)

Parmi les pires (ceux que vous devez éviter absolument) :
– Huile de rose musquée ( 3-4/5)
– Huile de coco ( 3-4/5)
– Huile de germe de blé (5/5)


3. Ne pas exfolier son visage 

Comme il a été mentionné dans l’article #1, les boutons sont causés par l’accumulation de sébum dans les pores ainsi que les cellules mortes qui bouchent les ceux-ci. Ainsi, en exfoliant sa peau de 2 à 3 fois par semaine, il est possible de diminuer la formation de comédons.

Lorsque je parle d’exfoliation, cela ne signifie pas de frotter sa peau comme si sa vie en dépendait. Une exfoliation normale doit être fait en massant doucement la peau en cercle pendant quelques minutes.

« Un bon exfoliant, la base d’une bonne routine beauté »

PS: N’oubliez pas que si vous souffrez aussi de couperose, opter pour un gommage (exfoliant chimique)

4. Forcer un bouton blanc

Forcer un bouton ne fera qu’endommager la peau et causer des cicatrices. Le meilleur conseil est de le cacher (favorisez les cosmétiques naturels) jusqu’à ce qu’il soit »prêt à percer », souvent 24h suffit.

Le phénomène est encore pire lorsqu’il s’agit d’un bouton plus profond (papules, pustules, kystes), car une fine couche de cellule (épiderme) recouvre l’accumulation de sébum, il sera donc difficilement perçable, en essayant de le forcer, cela va augmenter les dommages et les risques de cicatrices d’acné. 

BREF: 
– Éviter les nettoyants moussants et remplacer les par des laits nettoyants ou encore des huiles démaquillantes non comédogènes.
–  Exfolier le visage est très important, cela permet de retirer les cellules mortes sur la peau qui peuvent boucher les pores de peau et ainsi causer les boutons. 
– Ne jamais forcer un bouton, surtout s’il y a l’apparence d’une boule dure sous la peau. Cela va seulement empirer votre peau et va créer des cicatrices à long terme. 


Bibliographie  
https://www.oleassence.fr/mon-huile-vegetale-non-comedogene-ou-pas
https://www.boutiquebio.fr/indice-comedogene-oxydation-huiles-vegetales-bio-242.html

Translate »
Logo Anthologie

Ce site utilise des témoins, aussi appelé Cookies, afin de personnaliser votre expérience. En cliquant sur « j’accepte », vous consentez à tous les témoins. Lire les termes d’usage et politique de confidentialité